top of page

Remise de prix de la Fondation Maison de Bourbon - Discours de Mgr le Duc d'Anjou



Monsieur le Professeur,

Mon cousin

Mesdames et Messieurs

Chers Amis,


Nous voici réunis autour de Monsieur le Professeur Jacques Krynen pour lui remettre le prix Histoire de la jeune fondation Maison de Bourbon, fondation abritée par la prestigieuse Fondation de France.


L’instant est important puisqu’il s’agit d’honorer un auteur et une publication et, en même temps, de solenniser la première manifestation publique et officielle de La Fondation.

Il convenait donc, de bien choisir le Lauréat et le choix ne pouvait être meilleur que de vous honorer cher Professeur Krynen. Vos précédents travaux sont devenus des « classiques ». Vous avez écrit, avec votre Philippe Le Bel, la puissance et la grandeur, un livre qui, lui aussi, fera date dans l’édition pour sa manière de resituer l’épopée des mille ans de royauté.

Au-delà des évènements de la politique au quotidien, vous savez voir l’esprit qui a animé le Roi Philippe-le Bel et la place qu’il tient dans l’histoire de France.


Car c’est d’elle que vous parlez dans votre livre, encore plus que du roi lui-même. Les auteurs qui vous ont précédé, n’ont pas toujours été tendre pour Philippe le Bel pour lequel souvent ce sont les pages « noires » qui sont évoquées. Vous renouvelez le genre en vous appuyant sur votre érudition, sur votre compréhension exhaustive de la période médiévale et sur la recherche historique contemporaine fruit de l’excellence de notre Université française.


Vous ne cachez pas les mauvais aspects mais vous le replacez dans leur contexte, afin qu’ils n’occultent pas combien ce long et riche règne, a apporté à la France. Votre ouvrage a le double mérite de montrer combien Philippe le Bel a fait œuvre utile pour asseoir la monarchie dans la continuité de ce qu’avait voulu ses prédécesseurs et notamment son Grand-Père Louis IX, le grand Saint Louis, et préparer la France moderne.


C’est autour de l’an 1300 que Philippe Le Bel introduisit dans l’exercice de la fonction royale des idéaux, des usages et des principes de gouvernement destinés à perdurer jusqu’au règne de ses plus lointains successeurs. C’est en ce sens que vous pouvez affirmer que Philippe le Bel a réellement « fait la France ».


Cette conclusion qui procède d’une étude approfondie de la pensée politique médiévale, éclaire d’un jour nouveau toute la destinée spirituelle de la France, c’est-à-dire ce qu’elle représente aux yeux du monde entier. Tout à la fois profondément nationale et totalement universelle par son héritage chrétien.


Voilà qui méritait un Prix et notamment celui de la Fondation Maison de Bourbon. En le créant l’objectif était plus que de récompenser une biographie, ou une étude sur tel ou tel évènement ou telle ou telle période, d‘honorer un ouvrage portant sur l’essence même de la royauté.


Votre Philippe le Bel s’inscrit totalement dans cette démarche. Au-delà du capétien lui-même et de ses actions vous montrez son apport à la royauté et à la définition de l’état royal « à la française ». 


En apportant cet éclairage original si utile pour notre temps, vous contribuez à restaurer les liens qui devraient unir notre époque si dépourvue de repères, à son passé glorieux.


Ainsi la Fondation Maison de Bourbon s’honore de récompenser votre livre ; Philippe Le Bel, la puissance et la grandeur, qui éclaire la tradition capétienne en lui donnant toute sa profondeur historique.


C’est donc au nom de la Fondation Maison de Bourbon que je suis heureux de vous remettre solennellement son prix d’Histoire 2023. Le premier prix décerné. Avec toutes mes félicitations et mes remerciements pour l’ensemble de votre œuvre.


Louis, Duc d’Anjou







































Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page