LIVRE - Succession de France et règle de nationalité - Guy Augé

Les éditions Via Romana ont réalisé un projet que nous étions nombreux à avoir à coeur, à savoir la réédition du livre fondamental de Guy Augé, Succession de France et Règle de Nationalité. Ce livre était paru pour la première fois en 1979 aux éditions DUC. Il était épuisé depuis longtemps et beaucoup de légitimistes, mais aussi de simples curieux, souhaitaient pouvoir l’acquérir.

L’ouvrage de Guy Augé a été une étape de la renaissance légitimiste. Son auteur, juriste et historien du droit, a su avec minutie et sans esprit de polémique exposer les règles traditionnelles de la succession à la couronne de France et montrer que celles-ci ont été occultées à la fin du XIXe siècle par une opération politique qui prétendait rendre la restauration monarchique facile. En réalité, l’auteur montre que, dès le Moyen Âge, la couronne est devenue indisponible, c’est-à-dire que sa transmission s’effectuait automatiquement à l’aîné généalogique des Capétiens, sans que quelque volonté humaine que ce fût pût la modifier. En conséquence, toute abdication, renonciation ou exclusion d’un héritier de la couronne était nulle, que ce soit le traité de Troyes de 1420 qui

prétendait écarter Charles VII au profit du Roi d’Angleterre ou le traité d’Utrecht de 1713 qui prétendait exclure le petit-fils de Louis XIV, Philippe V d’Espagne, et tous ses descendants, au profit de la branche cadette d’Orléans. L’auteur démontre aussi que l’on n’a jamais tenu compte sous l’Ancien Régime de la «nationalité » des héritiers de la couronne–sinon il aurait été aisé pour les Ligueurs d’exclure le navarrais Henri de Bourbon, devenu Henri IV–mais que l’on se fondait sur la «sanguinité » c’est-à-dire le rattachement à la dynastie capétienne.


Le livre ne néglige pas non plus les aspects sentimentaux qui ont souvent permis à la branche cadette de nourrir ses prétentions. Par ailleurs une étude complémentaire (« Comte de Paris ou duc d’Anjou ? ») envisage l’avenir du royalisme français, qui passe désormais probablement par le légitimisme, et s’attarde sur l’impasse des prétentions orléanistes, et en particulier de celles d’Henri, comte de Paris (1908–1999), prétendant machiavélien brouillé avec Maurras et rallié au gaullisme…


L’ouvrage a été complété par une préface du Professeur Jean-Louis Harouel qui évoque avec beaucoup de justesse l’ambiance universitaire dans laquelle Guy Augé, « faiseur de rois », a évolué, en aidant de nombreux futurs professeurs de droit dans leur préparation, et une postface du signataire de ces lignes qui essaie de mesurer l’importance du livre et le chemin parcouru depuis sa première édition.


Disons-le : Succession de France et Règle de Nationalité est la Bible du légitimisme de la fin du XX e et du début du XXIe siècle. Nous ne pouvons qu’encourager vivement tous nos amis à l’acquérir et à le faire connaître.


Franck Bouscau, Professeur de Droit,

Président de l’Association des Amis de Guy Augé.


*Le livre est disponible en librairie ou peut être commandé à l’Institut au prix de 20 € + 5€ de port

soit 25 € l’unité en joignant un chèque à la commande et en l’adressant à l’Institut de la Maison de

Bourbon, 81, avenue de la Bourdonnais, 75007 Paris

Posts à l'affiche