Message de Mgr le Duc d’Anjou un an après l'incendie de Notre-Dame de Paris


Il y a un an, Notre-Dame a failli disparaître dans un déluge de feu et d’eau, créant un véritable traumatisme non seulement chez tous les catholiques mais aussi chez toutes les personnes de cœur.

Grâce au professionnalisme des pompiers dont le courage et le sens du devoir méritent une nouvelle fois d'être salués, elle a pu être sauvée ainsi que les précieuses reliques qu'elle contenait.

Par la suite, les premiers travaux menés par les meilleurs spécialistes, ont pu commencer pour la faire progressivement revivre pendant que des milliers de dons affluaient. La première cérémonie s'y est tenue pour Pâques alors que la France était confrontée à une nouvelle épreuve.


Je salue tous ceux qui sont engagés dans cette oeuvre effectuée sous l'autorité et la compétence de l'Architecte en Chef des Monuments historiques. Aujourd'hui, je ne peux que reformuler le souhait exprimé en avril 2019 : que nos corps de métiers restaurent à présent patiemment Notre Dame, en prenant le temps comme meilleur allié, pour lui rendre sa splendeur, dans l’esprit de Foi qui était celui de ses bâtisseurs, nos ancêtres et dont notre siècle a tant besoin.


Louis, Duc d’Anjou





Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Sites partenaires
ABONNEZ-VOUS
A LA LETTRE
DE LA LÉGITIMITÉ 
  • Instagram LEGITIMITE
  • Twitter LEGITIMITE
  • Facebook LEGITIMTIE