Sites partenaires
ABONNEZ-VOUS
A LA LETTRE
DE LA LÉGITIMITÉ 
  • Grey Facebook Icon
Please reload

Posts Récents

Retour en image sur le messe de la Fondation de l’Hôtel des Invalides

October 30, 2019

1/8
Please reload

Posts à l'affiche

Bicentenaire du rétablissement de la statue équestre d’Henri IV sur le Pont-Neuf (1818-2018)

June 11, 2018

Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, Duc d’Anjou sera présent ce vendredi 6 juillet 2018 pour célébrer les deux-cents ans du rétablissement sur la Place du Pont-Neuf de la statue équestre de son ancêtre le Roi de France Henri IV, premier des Bourbon.

 

La statue équestre d’Henri IV est un monument situé dans le 1er arrondissement de Paris, à la pointe de l’île de la Cité, sur le Pont-Neuf. Elle occupe le centre d'une petite esplanade établie au milieu du Pont-Neuf, la Place du Pont-Neuf (à l’origine appelée Place du Cheval de Bronze), au débouché de la Place Dauphine, et domine le Square du Vert-Galant qui se trouve en contre-bas. Cette statue parachève l’aménagement voulu par Henri IV de la pointe Ouest de l’île de la Cité, qui comportait la construction du Pont-Neuf et de la Place Dauphine.

 

 

La Place Dauphine, qui, selon des calculs de l’IGN, représente le centre géographique de Paris, est, dès sa création en 1607, nommée ainsi par Henri IV en l’honneur de son fils aîné, le Dauphin Louis, futur Louis XIII, né en 1601. Le Pont Neuf, dont la construction avait été décidée par le Roi Henri III en 1577, est achevé par Henri IV, en 1607.

 

Le monument actuel est une statue équestre en bronze représentant le Roi de France Henri IV en armure, couronné de lauriers et tenant le bâton de commandement à fleurs de lys dans sa main droite. Henri IV regarde dans la direction du Quai des Orfèvres, tandis que le cheval regarde vers le Quai de l’Horloge.

 

La statue est posée sur un piédestal sur lequel sont des bas-reliefs en bronze ; celui de gauche représente « Henri IV faisant entrer des vivres dans Paris assiégé ». Sur le devant du piédestal est inscrite en latin la dédicace qui, en Français, se traduit ainsi :

 

« La statue révérée du très illustre Roi Henri le Grand, qui avait été un père pour son peuple, fut jetée à bas, à l'indignation de la France, au cours de la révolution. Après le retour souhaité de Louis XVIII, des citoyens issus de tous les ordres se cotisèrent et la rétablirent, ainsi que l'inscription honorifique détruite en même temps que la statue, qu'ils firent graver de nouveau dans la pierre. Fait le 25 août 1818 »

 

Il s’agit donc d’un rétablissement car la première statue équestre d'Henri IV, l’originelle, qui avait été exécutée par Jean de Bologne et Pietro Tacca, et faisait partie de la composition de la Place Dauphine, inaugurée en 1614, fut détruite par la folie révolutionnaire. Cette première statue comportait à chaque angle de son piédestal une statue d'esclave, de style maniériste, réalisée par Pierre de Francqueville, l’un des élèves de Jean de Bologne, statues que l’on peut admirer aujourd’hui au musée du Louvres.

 

 

La statue actuelle est l'œuvre du sculpteur François-Frédéric Lemot, exceptionnel dessinateur qui avait remporté le premier prix du concours de l’Académie Royale de Sculpture en 1790 et que la Reine Marie-Antoinette avait pensionné pour qu’il puisse partir pour Rome ; cette statue est inaugurée le 25 août 1818. Lors de cette nouvelle érection, plusieurs objets sont placés à l'intérieur de la statue : des documents en parchemin relatifs à l'inauguration de la statue, 26 médailles et 3 ouvrages sur Henri IV. L'ensemble était placé dans le ventre du cheval et se trouve aujourd'hui conservé dans l'Armoire de fer aux Archives nationales.

 

L’Etat classe cet édifice au titre des Monuments Historiques en 1992.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags